Le monde de Warhammer

Bretonnie
Chaos
Comtes Vampires
Elfes Noirs
Elfes Sylvains
Empire
Hauts Elfes
Hommes-Lézards
Nains
Orques et Gobelins
Roi des Tombes
Royaumes Ogres
Skavens

Albion
La Guerre de la Barbe
Les Dieux du Chaos
Tempête du Chaos


 

Qui peut dire quand le Chaos s’abattit pour la première fois sur le monde ? Même les mages elfiques, sages parmi les sages, sont incertains sur l’origine de ce danger qui plane sur les mortels. Les spéculations en la matière remplissent des rayons entiers de la Grand Tour de Hoeth du royaume de Saphery en Ulthuan.

Selon la légende elfique, il y eut un âge avant la magie, lorsque les pères des elfes, ne connaissant ni le langage ni la civilisation, parcouraient les forêts d’Avelorn comme des bêtes sauvages. Puis vinrent les Anciens et ils apprirent aux elfes les secrets de la parole et du chant. Ils vinrent des étoiles dans des vaisseaux d’argent, passant par une porte interdimensionnelle située au pôle nord. Par cette porte, les Anciens voyageaient d’étoile en étoile.

Ce sont les Anciens qui apportèrent la magie au monde grâce à des sorts et des objets magiques. Les elfes apprirent rapidement les arts civilisés dont la manipulation de la magie elle-même. Au début, leur pouvoir n’était rien comparé à celui des Anciens qui, dit-on, pouvaient plier les démons et les dieux eux-mêmes à leur volonté.

L’avènement du Chaos

Copyright Games Workshop 2003 Une catastrophe soudaine et inattendue détruisit les Anciens. Leur porte devait provoquer leur chute, soit à cause d’un mauvais fonctionnement, soit parce qu’elle fut brisée par un ennemi inconnu. Elle explosa sur le pôle nord et recouvrit le monde entier de ténèbres. Des dimensions jusqu’alors bien distinctes furent entremêlées dans une terrible conjonction de magie et de matière. Les créatures qui s’y retrouvèrent emprisonnées furent distordues et les terres furent remodelées en formes nouvelles et démentes. Il est dit que le temps lui-même fut anéantie. Les elfes font référence à cette époque de bouleversement comme étant l’Ere du Chaos.

Royaumes du Chaos est le nom que donnent les mortels à la ténébreuse région polaire. C’est le domaine des dieux et des démons. Pour les plus érudits, c’est la source de la puissance magique, car elle coule sous sa forme la plus pure à travers la porte en ruine, imbibant la région d’énergie mutagène. L’énergie magique transforme peu à peu les créatures du monde de Warhammer, corrompant leurs corps et leurs âmes, créant des mutants d’une extraordinaire puissance.

Dieux et démons

Les Royaumes du Chaos sont habités par des créatures faites d’énergie magique plus que de matière. Ces dieux et ces démons ont besoin d’un environnement saturé de magie pour survivre, et sont pour cette raison emprisonnées à l’intérieur des frontières des royaumes. Ils peuvent être attirés dans le monde grâce à des sortilèges qui provoquent une mince et fragile bulle d’énergie magique dans laquelle ils peuvent survivre. Parfois, les Royaumes du Chaos s’étendent comme une gigantesque marée, permettant aux démons de se déplacer vers le sud.

Il existe de nombreuses sortes de démons, grands et petits. On dit qu’ils naissent des rêves, et que les cauchemars des mortels ont créé à la fois les démons et les dieux. Si de nombreuses entités existent au sein du Chaos, seules quatre d’entre elles portent le titre de Dieux du Chaos : Khorne, Nurgle, Slaanesh et Tzeench.

Ce sont quatre frères et rivaux, chacun espérant s’approprier le monde, mais aucun n’étant suffisamment fort pour l’accomplir seul. Leur but est d’accumuler l’énergie magique nécessaire pour pouvoir lancer leurs démons sur le monde, le conquérir et le posséder. A plusieurs reprises, le nord a vomi ses armées de démons sur la lande et des batailles titanesques ont été livrées pour repousser les créatures de la nuit et briser leur puissance. Jusqu’ici, le monde a survécu, mais on peut douter qu’il puisse continuer à le faire car les forces du Chaos sont chaque jour plus nombreuses.

Les armées mortelles du Chaos

Copyright Games Workshop 2003 La magie qui suinte des Royaumes du Chaos affecte toute chose vivante du monde de Warhammer. Dans les terres du nord, tout près des Royaumes du Chaos, là où son influence est la plus forte, vivent des bêtes à plusieurs têtes ou autres mutants encore plus horrible, des monstruosités aux nombreux membres, des demi-hommes cornus aux pieds munis de sabots, des bêtes aux yeux multiples ou des monstres crachant du feu et des vapeurs toxiques. La puissance mutagène et incontrôlable du Chaos provoque des changements absolument imprévisibles sur ceux qu’elle touche.

Plus au sud, les effets s’amenuisent, car la magie y est moins puissante et les hommes y traquent et tuent les mutants. Dans l’Empire, les enfants qui naissent difformes sont exposés aux yeux de tous ou abandonnés dans la forêt pour y mourir. Aucun être marqué par le Chaos ne peut vivre parmi les vrais hommes. En Ulthuan, le pouvoir des mages elfiques aspire une puissance corruptrice du Chaos grâce à un immense vortex centré sur l’Ile des Morts.

Malgré toutes ces précautions, nombreux sont ceux touchés par le Chaos secrètement, surtout parmi les hommes qui semblent étrangement plus vulnérables que les autres races. De nombreux humains ont reçu de puissants pouvoirs par l’action imprévisible du Chaos. Ils sont d’apparence normale, mais cachent dans leur corps un terrible secret. Certains ont des aptitudes améliorées, une intelligence extraordinaire, une ambition, une force d’esprit ou un charisme irrésistible. D’autres ont des capacités encore plus étranges et peuvent cracher du feu, endormir ou tuer d’un seul regard. Les hommes possédant de tels pouvoirs doivent se cacher pour ne pas être découverts par les Répurgateurs et les prêtres.

Les Champions du Chaos

Copyright Games Workshop 2003 Certains hommes ont conclu un pacte avec les Dieux du Chaos, ouvrant ainsi un passage d’énergie entre eux et la puissance chaotique. Ces Champions du Chaos espèrent ainsi développer leurs propres pouvoirs, devenir de grands chefs, guerriers ou sorciers. Certains rejoignent volontairement les armées d’invasion, espérant un jour siéger parmi les dieux et régner sur un monde de ténèbres et de magie. Nombreux sont ceux qui voient le triomphe du Chaos comme inévitable. Au cœur des cités impériales, des sectes recrutent, et dans les désolations du nord, les champions regroupent des hordes de mutants sous leurs bannières.

Loin dans les désolations nordiques et au cœur des profondes forêts de l’Empire, les adorateurs du Chaos se préparent à la guerre. Ils s’aguerrissent contre les créatures monstrueuses qui hantent ces régions, contre les orques et les gobelins ou entre eux. Des centaines de petites bandes parcourent les terres du nord, tombant sur des villages humains et effectuant parfois des raids sur Kislev, Norsca et l’Empire. Leur puissance augmentant, les champions rassemblent autour d’eux toujours plus de monde, dont des champions moins puissants, réunissant ainsi des armées du Chaos au cœur même du Vieux Monde.

Contrairement aux hordes de démons, les armées mortelles du Chaos ne sont pas prisonnières des Royaume du Chaos. Leur puissance est réelle et physique, et plus elle grandit, plus elle aliment les énergies magiques du Chaos. Un champion du Chaos et son dieu sont étroitement liés, si la puissance de l’un grandit, celle de l’autre aussi, et le déclin de l’un entraîne celui de l’autre. En répandant la mort et la destruction, en conquérant et en accumulant du pouvoir matériel, ces armées alimentent les dieux en énergie magique et l’ombre du Chaos s’allonge un peu plus vers le sud, sur les terres des hommes. Seule une défaite matérielle peut disperser cette énergie magique et repousser le Chaos, pour un temps au moins…